Netflix donne le feu vert à une docu-série de tennis de l'équipe «Drive to Survive» | Engadget

Netflix donne le feu vert à une docu-série de tennis de l'équipe «Drive to Survive» |  Engadget

Netflix fait une plus grande percée dans les docu-séries sportives suite au succès de Formule 1: Drive to Survive. Nous avons appris cette semaine qu'une émission couvrant le PGA Tour 2022 et les principaux championnats de golf masculins est en cours, et maintenant la société a annoncé qu'une émission similaire couvrant le monde du tennis de haut niveau est en préparation.

Les trois émissions sont produites ou coproduites par la même société, Box to Box Films. Netflix dit que la série de tennis encore sans titre consacrera un temps égal aux hommes et aux femmes. Les noms des joueurs impliqués n'ont pas été révélés, selon Bloomberg, mais compte tenu de la notoriété noms participant à Drive to Survive et à l'émission de golf, attendez-vous à ce que la série de tennis présente des personnalités importantes.

Netflix a conclu des accords avec les deux les instances dirigeantes du tennis, l'ATP et la WTA, ainsi que les organisateurs des quatre tournois du Grand Chelem – les plus grands événements du calendrier du tennis. Étant donné que la production a commencé à l'Open d'Australie, les docu-séries pourraient commencer par un drame majeur.

Vendredi, les autorités australiennes ont de nouveau révoqué le visa de Novak Djokovic, l'homme le mieux classé au monde. joueur, cette fois « pour des raisons de santé et de bon ordre ». Djokovic, qui n'est pas vacciné contre le COVID-19, a déclaré plus tôt ce mois-ci qu'il avait obtenu une exemption médicale pour se rendre en Australie et poursuivre sa quête d'un 21e titre record en simple du Grand Chelem masculin. Cependant, des questions ont été soulevées sur la validité de son exemption, et il a reconnu avoir commis une « erreur de jugement » en assistant à des événements publics en décembre en attendant les résultats d'un test COVID-19. Il a été testé positif.

Drive to Survive a contribué à accroître la popularité de la Formule 1, en particulier parmi les téléspectateurs américains. Les dirigeants du tennis espèrent sûrement un effet similaire des docuseries à venir. L'US Open de l'année dernière a attiré en moyenne 796 000 téléspectateurs, le deuxième chiffre d'audience le plus bas depuis qu'ESPN a obtenu les droits du tournoi en 2015.

Tous les produits recommandés par Engadget sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d'affiliation. Si vous achetez quelque chose via l'un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d'affiliation.