La nouvelle guitare Acoustasonic de Fender est moins chère, mais pas assez | Engagé

La nouvelle guitare Acoustasonic de Fender est moins chère, mais pas assez |  Engagé

Lorsque j'ai testé la Fender Acoustasonic Jazzmaster plus tôt cette année, j'étais sceptique. L'une des principales raisons était le prix. Je ne pouvais tout simplement pas justifier 2 000 $ pour quelque chose d'aussi spécialisé. Mais j'ai dit que si le prix tombait en dessous de 1 000 $, je le considérerais. Eh bien, la nouvelle Acoustasonic Player Telecaster n'atteint pas tout à fait cette référence, mais à 1 200 $, elle est beaucoup plus abordable. mais du point de vue de la qualité de fabrication pure, il ne semble pas que vous perdiez beaucoup. Le Player Acoustasonic fabriqué au Mexique est presque impossible à distinguer des modèles fabriqués en Amérique. Le corps et le manche ont une finition satinée similaire sur une combinaison d'acajou et d'épicéa. Et les composants, des tuners aux boutons, sont exactement les mêmes. Cela ne ressemble certainement pas à une guitare d'entrée de gamme.

Terrence O'Brien / Engadget

Il existe cependant quelques différences physiques. Le plus notable étant la touche, qui était en ébène sur l'original, mais ici en palissandre. Même ainsi, je ne dirais pas que l'ébène est meilleur ; c'est juste une expérience légèrement différente. La touche en palissandre, combinée à l'action inférieure prête à l'emploi, fait que la nouvelle Acoustasonic Telecaster joue plus comme une électrique qu'une acoustique – un contraste frappant avec la version Jazzmaster, d'après mon expérience.

Le les plus grandes différences ici sont dans l'électronique. Là où les Acoustasonics plus chers ont trois micros et un commutateur à cinq positions pour un total de 10 sons de guitare différents, le modèle Player n'a que deux micros et un commutateur à trois positions avec six options de son.

Le Player Acoustasonic perd également la batterie rechargeable et la remplace par une 9V standard. Je dirai ceci : la guitare mâche des piles 9V étonnamment vite, mais pouvoir simplement en échanger une nouvelle (plutôt que d'attendre qu'elle se charge) est une bonne commodité.

Terrence O'Brien / Engadget

Tout comme les autres entrées de la série Acoustasonic, les commandes principales sont basiques, mais un peu différentes de celles de votre guitare typique. Il y a un bouton de volume, mais le sélecteur ne change pas juste les micros (cependant, il le fait aussi); il bascule entre les paires de « voix », tandis que le deuxième bouton se mélange entre les deux.

En se déplaçant d'arrière en avant, les paires de voix trouvées sur le commutateur à trois voies ici sont Noiseless Tele et Fat Noiseless Tele, Lo-Fi Clean et Lo-Fi Crunch, Mahogany Small Body Short Scale et Rosewood Dreadnought. Ce qu'on remarque tout de suite, c'est qu'il y a beaucoup moins de simulations acoustiques que sur les autres Acoustasonics. Les deux modèles ici, le Rosewood Dreadnought et le Mahogany Small Body, couvrent une bonne quantité de terrain. C'est très satisfaisant de jouer une simple boucle d'accords sur le palissandre et de tourner le bouton de mélange vers l'avant vers l'acajou pour jouer des leads dessus.

Les deux voix acoustiques ici sont bonnes mais pas aussi convaincantes qu'elles le sont sur la Jazzmaster Acoustasonic. J'attribue cela au troisième micro manquant : Fishman's Acoustasonic Enhancer. Les deux micros ici – Fender's Acoustasonic Noiseless et Fishman's Under-Saddle Transducer – font un travail admirable en délivrant des sons acoustiques électriques et piézo-électriques, mais ils ne sont pas aussi bons pour offrir la variété et les nuances du système Enhancer qu'il semble.

Terrence O'Brien / Engadget

Cela étant dit, je préfère en fait les sons électriques de la Telecaster à la Jazzmaster. Elle sonne un peu plus comme la guitare qui l'a inspirée à mes oreilles, et se joue mieux avec des pédales. Le son « Fat » Tele a juste ce qu'il faut de mordant à mon goût. Les voix «lo-fi» sont essentiellement les mêmes sons piézo que vous trouveriez dans votre acoustique / électrique moyenne. Ce n'est pas une mauvaise chose, pour être clair. J'aime le crunch d'un micro piezo légèrement saturé. Si vous faites des reprises de Neutral Milk Hotel ou si vous jouez avec Nirvana Unplugged , c'est le réglage pour vous .

Les voix de dreadnought et de petit corps sont toujours plus convaincantes en acoustique que ce que vous obtiendriez sur votre acoustique/électrique moyenne. Ils ont une profondeur et un caractère que votre piézo moyen à lui seul ne peut pas tout à fait égaler. Mais ces deux voix à elles seules ne valent pas nécessairement le prix que vous payez ici.

En fait, le prix reste le plus gros obstacle pour la gamme Acoustasonic. 1200 $, ce n'est pas vraiment bon marché pour une guitare. Bien sûr, c'est mieux que 2 000 $, mais même de nombreux joueurs passionnés vivront toute leur vie en ne dépensant jamais plus de 1 000 $ pour une guitare. Une Telecaster standard fabriquée au Mexique vous coûtera 800 $, et vous pouvez acheter une acoustique / électrique décente de Fender pour environ 400 $ – et sans doute ces deux instruments séparés sont plus polyvalents que l'Acoustasonic hybride. Et la valeur devient encore plus confuse si l'on considère que l'Acoustasonic Telecaster de fabrication américaine est actuellement en vente pour 1 600 $.

L'Acoustasonic Player Telecaster reste une guitare de canapé presque parfaite et c'est excitant de voir Fender apporter son technologie de guitare hybride jusqu'à un instrument plus abordable. Mais c'est encore trop cher pour la plupart.

Tous les produits recommandés par Engadget sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d'affiliation. Si vous achetez quelque chose via l'un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d'affiliation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*