Les utilisateurs d'Uber Eats en Ontario peuvent désormais acheter du cannabis via l'application | Engagé

Les utilisateurs d'Uber Eats en Ontario peuvent désormais acheter du cannabis via l'application |  Engagé

Uber Eats se lance sur le marché du cannabis. À compter d'aujourd'hui, les utilisateurs de l'Ontario peuvent passer une commande chez le détaillant Tokyo Smoke via l'application. Ne vous attendez pas à ce qu'un conducteur Uber dépose des joints, cependant. Les commandes de cannabis sont à retirer uniquement pour le moment.

Les utilisateurs doivent rechercher «cannabis» ou «Tokyo Smoke» et confirmer qu'ils ont l'âge légal avant de pouvoir effectuer leur achat. Les commandes seront prêtes à être ramassées dans l'heure. Au magasin, les acheteurs devront présenter leur pièce d'identité au personnel de Tokyo Smoke pour prouver qu'ils ont 19 ans ou plus.

Avec l'aide de la rapidité d'exécution des commandes, Uber et Tokyo Smoke espèrent pouvoir détourner les affaires de ceux qui vendent de l'herbe illégalement. Uber affirme que le marché clandestin représente 40 % des ventes de cannabis non médical au Canada, où l'usage récréatif a été légalisé en 2018.

Le cannabis est un nouveau marché pour Uber. La société n'a pas précisé si elle proposera des achats de cannabis dans d'autres provinces ou via d'autres détaillants, ou si elle finira par livrer les commandes. Uber a fait des percées dans la livraison d'alcool , et le PDG Dara Khosrowshahi a déclaré plus tôt cette année que la société pourrait livrer du cannabis aux États-Unis s'il était légalisé au niveau fédéral.

Tous les produits recommandés par Engadget sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d'affiliation. Si vous achetez quelque chose via l'un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d'affiliation.