Out of the Shell est un projet onirique d'Elena Bansh qui présente une  » pieuvre parlante  » avec laquelle vous pouvez interagir

Out of the Shell est un projet onirique d'Elena Bansh qui présente une  » pieuvre parlante  » avec laquelle vous pouvez interagir

Née et élevée à Milan par une mère russe et un père italien, la fascination d'Elena Bansh pour le Japon a commencé à l'âge de 10 ans lorsqu'elle acheté une tirelire pour commencer à économiser pour un voyage à Tokyo un jour. Onze ans plus tard, elle a visité la ville asiatique pour la première fois et l'expérience a eu tellement d'impact, qu'elle a influencé sa carrière dans l'illustration et l'animation.

« J'ai cassé cette tirelire et j'ai tout dépensé en quelques heures », a déclaré Elena à Creative Boom à propos de ce premier voyage. Diplômée en animation 2D du Centro Sperimentale di Cinematografia en Italie, elle décide de retourner au Japon mais finit par y rester deux ans, travaillant comme stagiaire dans un studio d'animation traditionnel.

« Ayant vécu de visu les inconvénients de vivre dans un pays où parler anglais ne suffit pas pour être compris, j'ai commencé à cultiver un intérêt pour l'absurde », dit-elle. « Un absurdisme qui a conduit mes souvenirs à voyager entre le monde réel et le fantasme, entre être d'un humain et non. L'incapacité de communiquer avec quelqu'un d'autre représente non seulement un foyer mais aussi le contour d'un conflit entre soi et l'autre. Un combat que je traduis à travers des atmosphères oniriques où personne n'est jamais pleinement humain, et personne n'est jamais pleinement compris. »

« Le philosophe Wittgenstein a dit un jour que si un lion pouvait parler, nous ne pouvions pas le comprendre, et cela arriverait parce que toute son expérience – Umwelt – est basée sur quelque chose que nous ne pouvons pas traduire », ajoute Elena. « Pour moi, ce concept est véhiculé par la figure de la pieuvre (ou en général, des créatures marines), qui représente l'autre, et un élément dont le niveau de sensibilité ne peut être traduit par aucune langue. »

C'était en fait , la pieuvre qui a inspiré son projet de dernière année alors qu'elle a ensuite obtenu une maîtrise en communication visuelle au Royal College of Art de Londres. Out of the Shell est une collection d'illustrations, une animation et un site Web interactif qu'elle a créé, qui comprend une « pieuvre interactive avec laquelle vous pouvez discuter », comme elle l'explique. « C'est là que les gens peuvent ressentir le sentiment de connaître quelqu'un de nouveau, ainsi que naviguer à travers mes expériences personnelles de rencontres que j'ai eues avec des femmes au Japon », ajoute-t-elle.

Elena a également créé une vidéo d'introduction pour son projet de fin d'études, dessinée à la main et colorée numériquement. L'animation traditionnelle sur papier est mise en musique dramatique par A Shamisen Orchestra alors que nous regardons la protagoniste du film se brosser les cheveux dans un train à grande vitesse de Tokyo à Kyoto, la vue familière du mont Fuji en toile de fond alors que la vie marine flotte devant la fenêtre du wagon. Plus de beaux travaux d'Elena peuvent être trouvés sur son Instagram.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*