Peloton poursuit ses rivaux pour violation de brevet présumée liée aux cours à la demande | Engagé

Peloton poursuit ses rivaux pour violation de brevet présumée liée aux cours à la demande |  Engagé

Peloton a déposé de nouvelles poursuites contre deux de ses rivaux, iFit et Echelon. Il allègue que les sociétés violent jusqu'à quatre brevets qu'elle détient liés à des classes à la demande, dont l'un n'a été obtenu que la semaine dernière, en tant que Loi Bloomberg Remarques. Peloton demande une ordonnance du tribunal pour bloquer les ventes des appareils jusqu'à l'expiration des brevets, en plus d'une indemnisation. Dans les deux poursuites, Peloton accuse les concurrents d'avoir tenté de « tourner librement » hors de sa technologie.

La plainte iFit concerne NordicTrack, ProForm et les produits FreeMotion qui utilisent le classement de l'entreprise et/ou ses fonctionnalités ActivePulse ou SmartAdjust. « Avant les actions à l'origine de cette poursuite, iFit Functionality n'avait jamais dispensé de cours en direct, c'est-à-dire des cours dispensés par des instructeurs et diffusés en temps réel sur les appareils des utilisateurs, ni offert à ses membres la possibilité de participer à des cours compétitifs via un classement. Au lieu de cela, la fonctionnalité iFit n'autorisait que les abonnés à suivre des cours d'exercices préenregistrés sur leurs machines, sans aucune sorte d'engagement communautaire », a écrit Peloton dans le dossier.

Il accuse iFit de « profiter immensément de cette infraction ». En octobre, iFit a suspendu son projet d'introduction en bourse en raison de conditions de marché défavorables.

Comme pour Echelon, Peloton vise le Smart Connect Vélos EX1, EX3, EX4s, EX5, EX5s, EX-7s, EX-Pro et GT+; tapis de course Stride et Stride-5s; rameurs Row, Row-s et Row-7s; et l'application Echelon Fit. Peloton affirme que , avant de sortir le Tread, « il n'était pas bien connu que les tapis roulants offrent un classement » et qu'Echelon maintenant a un « classement de copie » avec un « 'Filtre en ligne' qui permet aux utilisateurs de 'voir qui suit un cours à la demande en même temps.' »

Peloton a eu un relation épineuse avec les deux sociétés au cours des dernières années. Il a poursuivi iFit (auparavant connu sous le nom d'Icon Health and Fitness) pour contrefaçon de brevet dans le passé et vice versa . Peloton a également déposé une plainte contre Echelon en 2019 pour, entre autres, «imitation de l'expérience Peloton Bike». Engadget a contacté iFit et Echelon pour commentaires.

Tous les produits recommandés par Engadget sont sélectionnés par notre équipe éditoriale , indépendant de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d'affiliation. Si vous achetez quelque chose via l'un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d'affiliation.