Le navigateur Edge de Microsoft est désormais « stable » sur Linux | Engagé

Le navigateur Edge de Microsoft est désormais « stable » sur Linux |  Engagé

Oui, vous avez bien lu : Microsoft a officiellement publié un navigateur Web pour Linux. Ars Technica rapporte que le géant du logiciel a enfin publié sa première version stable d'Edge pour Linux. Le navigateur basé sur Chromium est disponible soit via le site Web de Microsoft (aux formats .deb et .rpm) soit via la ligne de commande à l'aide d'un gestionnaire de packages Linux.

La version Linux existe depuis longtemps en venant. Microsoft testait la variante Edge dans ses canaux Dev et Beta depuis environ un an, et elle arrive plus de deux ans après les versions Mac et Windows. On ne sait pas ce qui a motivé l'attente, bien que Linux ait historiquement eu peu de part de marché des PC grand public.

La parité des fonctionnalités est en grande partie intacte, au moins. Sans surprise, vous ne trouverez pas de mode de compatibilité Internet Explorer (seul Windows l'a), mais vous pouvez synchroniser les onglets, les signets, les mots de passe et les extensions. Cela peut être votre navigateur de choix si vous utilisez Linux sur un système personnel mais que vous souhaitez que le navigateur soit configuré à partir de votre PC Windows au travail.

La version est symbolique de la façon dont la relation de Microsoft avec Linux a changé au cours des années. La société était notoirement antagoniste au début des années 2000, lorsque le PDG Steve Ballmer a qualifié Linux de « cancer » de la propriété intellectuelle et l'a traité comme une menace pour Windows. Internet Explorer a efficacement dissuadé les éventuels commutateurs Linux, car de nombreux sites optimisés pour IE ne fonctionneraient pas correctement sur les navigateurs Linux sans effort important, s'ils fonctionnaient.

Flash avant deux décennies et c'est une autre histoire. L'entreprise est désormais beaucoup plus axée sur les services que Windows, ce qui signifie rendre les offres telles que Microsoft 365 et Windows 365 aussi accessibles que possible. Microsoft doit être amical avec les utilisateurs de Linux pour les empêcher d'utiliser des concurrents comme Google Workspace – Edge pour Linux pourrait être intéressant s'il entraîne des années de frais d'abonnement, même si les utilisateurs n'ont pas l'intention de passer à Windows.

Tous les produits recommandés par Engadget sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d'affiliation. Si vous achetez quelque chose via l'un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d'affiliation.