Trump prévoit de lancer sa propre plate-forme de médias sociaux au début de 2022 | Engagé

Trump prévoit de lancer sa propre plate-forme de médias sociaux au début de 2022 |  Engagé

L'ancien président Donald Trump a officiellement révélé qu'il lançait ses propres réseaux sociaux en 2022, quelques mois après que son assistant eut fait part à Fox News de ses projets. Il l'appelle VÉRITÉ Sociale, et la plate-forme fait apparemment partie des efforts de son camp pour lutter contre « les grandes entreprises technologiques de la Silicon Valley, qui ont utilisé leur pouvoir unilatéral pour faire taire les voix opposées en Amérique. »

Certains partisans de Trump pensent que les réseaux sociaux sont biaisés contre les voix conservatrices – en 2018, un groupe a même poursuivi Twitter, Facebook et Google, les accusant d'enfreindre les lois antitrust et de violer leurs droits au premier amendement en conspirant pour supprimer les points de vue conservateurs. L'affaire a été renvoyée hors cour à quelques reprises. Selon une étude de l'Université de New York publiée plus tôt cette année, il n'y a aucune preuve de parti pris conservateur sur les réseaux sociaux les plus populaires au monde. Il y a même eu un bug Instagram dans les mois qui ont précédé les élections présidentielles américaines qui a favorisé le contenu de Trump par rapport à celui de Biden.

Il est vrai, cependant, que Facebook et Twitter ont interdit Trump de leurs plateformes à la suite de la Émeutes du Capitole des États-Unis du 6 janvier. Twitter a déterminé que ses tweets à l'époque violaient ses politiques. Selon le site Internet, ses tweets (que vous pouvez consulter dans une archive) « doivent être lus dans le contexte d'événements plus larges dans le pays et de la manière dont les déclarations du président peuvent être mobilisées par différents publics, y compris pour inciter à la violence. . »

Plus tôt ce mois-ci, Trump a intenté une action en justice pour récupérer son compte Twitter, arguant que l'interdiction viole ses droits au titre du premier amendement. En effet, son bannissement du site obtient une mention spéciale dans l'annonce de TRUTH Social. Il a déclaré dans un communiqué: « Nous vivons dans un monde où les talibans sont très présents sur Twitter, mais votre président américain préféré a été réduit au silence. »

TRUTH Social aura un lancement bêta en novembre pour les invités. Trump et son équipe prévoient de le déployer à l'échelle nationale au cours du premier trimestre 2022.

Tous les produits recommandés par Engadget sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d'affiliation. Si vous achetez quelque chose via l'un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d'affiliation.